fenetre - thérapie de couple montpellier

 

Vivre en couple n’est pas si évident dans un contexte social où l’on cherche la perfection, le meilleur, où l’on demande bien souvent à l’autre de venir réparer l’irréparable.

Les conjoints cherchent à combler, grâce à l’autre, ce qui précisément a manqué, a fait souffrir dans sa propre histoire.

Le couple va être alors le creuset de tous les désirs, de toutes les projections inconscientes et c’est autour de scénarios répétitifs que les émotions et les représentations du passé vont s’actualiser dans le lien conjugal.

Ce sont généralement les expériences déplaisantes qui se répètent. Ce qui est incompris fait retour dans la vie du sujet.

Les conflits répétitifs sont une tentative maladroite de réparer les souffrances du passé.

Chacun est attiré par l’autre et s’en défend : « Nous nous aimons et nous nous détruisons » disent parfois les patients.

 

Décrypter ces phénomènes de répétition pour en comprendre le sens et les élaborer constitue le coeur du travail thérapeutique. C’est ainsi que les conjoints pourront peu à peu se dégager d’une répétition symptomatique pour s’ouvrir au changement et retrouver une certaine créativité dans la relation.

 

Pourquoi s’engager dans une thérapie de couple ?

 

L’indication d’une thérapie psychanalytique de couple intervient lorsque les partenaires traversent une situation de crise ou de conflit s’exprimant par une profonde souffrance tout en restant suffisamment attachés l’un à l’autre pour rétablir leur lien affectif, sexuel ou de communication.

Il est nécessaire, pour s’engager dans ce travail, que les conjoints aient le désir de poursuivre la vie commune. La consultation en couple permet de restaurer l’équilibre antérieur ou selon les cas d’introduire une dynamique de changement.

Une autre indication peut être celle de couples qui s’interrogent sur une éventuelle séparation et souhaitent, si elle se produit, qu’elle soit la moins douloureuse possible.

Parfois, la décision de rupture n’est pas partagée par les deux et le dialogue peut s’avérer important pour en comprendre les raisons.

Une thérapie de couple est donc un engagement de travail à deux -à chaque consultation- sur la durée. C’est l’occasion d’une prise de conscience à travers le langage de ce qui s’est construit dans le lien et de ce qui l’entrave à présent.

 

Qu’est-ce qui peut amener un couple à consulter ?

 

Le couple, pour durer, doit être en mouvement afin de s’adapter continuellement aux circonstances nouvelles.

La vie conjugale est jalonnée d’étapes qui vont provoquer un bouleversement dans l’équilibre à deux. L’arrivée d’un enfant, aussi désiré soit-il, transforme les places de chacun.

Devenir père ou mère nécessite de composer la parentalité naissante et la relation de couple.

  • Traverser un événement grave comme la maladie, une rupture sur le plan professionnel, un deuil peut être un élément déclencheur de crise et d’un désir de changement chez l’un ou l’autre.
  • L’apparition de symptômes (absence de communication, troubles de la sexualité, dépression…) sont parfois l’expression d’une souffrance adressée au couple
  • Le départ des enfants du nid familial provoque nécessairement un réajustement dans la relation à l’autre

 

La crise : « moment charnière »

 

Période critique, moment de dérégulation dans l’évolution de toute organisation : la crise d’adolescence ou du milieu de la vie sont des moments forts dans la construction d’un individu et tout ce qui n’a pas été pris en compte précédemment refait surface à ce moment là.

Elle libère des forces destructrices mais elle fait appel à la créativité pour prendre en compte ce qui vient d’apparaître. La crise est aussi une étape de maturation salutaire car elle permet un remaniement psychique nécessaire.

Toutefois, ces moments peuvent être dramatiques.

L’intervention d’un psychothérapeute peut s’avérer utile pour permettre tous les aménagements nécessaires à la bonne dynamique du couple.

 

Le processus de thérapie en couple

 

La consultation conjugale est le lieu structurant où la parole du sujet est rendue possible avec un tiers contenant qui écoute et soutient.

Ce travail vise à rétablir la communication et à privilégier l’expression des affects au détriment des passages à l’acte.

La démarche psychothérapeutique implique un renoncement du thérapeute à toute action sur le réel. Il reste sensible à l’expression de la demande afin que soit donné du sens aux souffrances, conflits et symptômes à travers le langage.

La mise en place et l’acceptation d’un cadre de travail thérapeutique :

  • des entretiens hebdomadaires ou bimensuels
  • les conjoints sont présents, en même temps, dans la séance qui dure une heure
  • définir des axes de travail en fonction des attentes de chacun

permet de restaurer une bonne dynamique de couple et d’aller vers un mieux être.